Le Sphinx rouge : Richelieu est une énigme romantique

 

"Quiconque me devine en mourra", menace Richelieu dans l'Histoire de France de Michelet.

 

Une menace qui ne saurait faire reculer nos plus hardis détectives, avides de percer le mystère du "sphinx rouge" et de dévoiler les meurtres de masse qu'il a soigneusement occultés sous sa rouge soutane. Et qui n'a pas non plus fait peur aux écrivains romantiques, de Vigny à Dumas en passant par Hugo, coupables d'avoir créé une durable (et très peu soucieuse de l'exactitude historique) richelieumania dans notre imaginaire collectif.

 

C'est tout l'objet du nouvel ouvrage de presque critique policière de la grande enquêtrice d'Intercripol, Caroline Julliot, à paraître le 27 Mars aux éditions Garnier (collection "Le Siècle de l'Histoire") et en vente pour un prix presque modique - qui tente de sonder les enjeux politiques, religieux et littéraires de ce personnage historique devenu, au XIXe siècle, légende littéraire.

 

Vous y trouverez des fantômes qui refusent de mourir, des procès de sorcellerie à peine bidonnés, des intrigues politiques saignantes, et des duels sans pitié avec ou sans Dieu.

 

Pour lire le début de l'introduction, c'est ici !

Par Caroline Julliot

intercripol