Peau d'âne fille de la Belle et la Bête ? Enquête sur la Fée des Lilas

 

 

 

Même interprète, même voix, même costume, même rapport trouble au corps, à l'animalité et au désir.

 

 

Comme l'avait évoqué notre Grande Enquêtrice à l'occasion de notre workhop international de 2018, tous les indices concordent pour affirmer que la Bête du film de Cocteau (1945) et le Roi du Peau d'Âne de Jacques Demy (1970) ne font qu'un - et que le second représente l'avenir du premier, une génération plus tard.

 

 

 

 

La ressemblance troublante entre le personnage joué par Josette Day et celui de Catherine Deneuve le prouve : Peau d'Âne est la fille de la Belle et la Bête.

 

 

 

 

 

Notre enquêtrice a découvert que relier les deux histoires pouvait permettre de résoudre le rôle mystérieux (et potentiellement criminel) joué par la marraine de Peau d'Âne, la Fée des Lilas - figure ambivalente, tirant les ficelles de l'intrigue et jouant avec une apparente bienveillance avec le destin des humains, que le réalisateur lui-même définissait comme "un mélange de Gene Harlow et de Botticcelli, moitié poule moitié fleur".

 

 

 

Son enquête exclusive, présentée lors d'une journée d'études à l'Université de Besançon, vient d'être publiée dans le numéro 2 de la revue Cultural Express, dirigé par Régine Atzenhoffer. Vous pouvez découvrir son rapport d'investigation complet dans le fichier ci-joint. 

 

Télécharger le fichier «De la Belle et à la Bête à Peau d'Âne.pdf» (599.7 KB)

 

Et si vous voulez pousser plus avant vos connaissances sur les dessous des contes de fées, n'hésitez pas à aller consulter la page où je vous propose de refaire le procès de la sorcière de la Belle au bois dormant ...

 

Par Caroline Julliot

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

intercripol